tristesse d’une étoile

our submission for the sapporo-international art festival 2014

hoes300

appolinaire’s war poem ‘Tristesse dune étoile’ is our inspiration for the composition with which we entered the sapporo international art festival 2014 competition

1914-2014 centennial  WW 1

tristesse d’une étoile

Une belle Minerve est l’enfant de ma tête
Une étoile de sang me couronne à jamais
La raison est au fond et le ciel est au faîte
Du chef où dès longtemps Déesse tu t’armais
C’est pourqoi de mes maux ce n’était pas le pire
Ce trou presque mortel et qui s’est étoilé
Mais le secret malheur qui nourrit mon délire
Est bien plus grand qu’aucune âme ait jamais celé
Et je porte avec moi cette ardente souffrance
Comme le ver luisent tient son corps enflammé
Comme au coeur du soldat il palpite la France
Et comme au coeur du lys le pollen parfumé.

 

Tristesse d’une étoile [20’02”]

André Hogeslag: Yamaha CS-10 analoque synthesizer, Max/MSP;  Luuk de Weert:  Vibraphone, Percussion, Pd;  Annemarie Steinvoort: Soft Synths and Voice

Poem ‘Tristesse d’une étoile’  [ G.Apollinaire ] presented by Marlies Koenders

Recorded 21-12-2013 / Utrecht / The Netherlands

an Electric Souvenir Recording